Groupe de recherche sur Montréal


Montréal au début du XIXe siècle, GRM-CCA 1993.

Le Groupe de recherche sur Montréal du Centre Canadien d'Architecture a entrepris une histoire sociale systématique de l'environnement bâti de Montréal, depuis la fondation de la ville en 1642 jusqu'aux premières années du XIXe siècle. Cette enquête, axée sur les processus sociaux et économiques qui affectent le développement et la morphologie urbaine de Montréal, a été conçue de manière à fournir de nouvelles façons de saisir la formation d'une ville coloniale.

Depuis 1992, les travaux du GRM ont avant tout porté sur le développement, en collaboration avec le Centre for Landscape Research de l'Université de Toronto, d'un système informatisé qui rassemble toutes les informations qui, au jour le jour, ont pu être enregistrées dans diverses séries d'archives et se révèlent utiles pour explorer et analyser la transformation de l'environnement bâti. L'interface exceptionnel qui en résulte -- CICERONE -- combine des banques de données textuelles et cartographiques à un outil de visualisation dynamique et représente l'information historique en deux ou trois dimensions.

Essentiellement, les reconstitutions informatisées sont ici utilisées comme un moyen de synthétiser et de donner accès à des millions d'informations relevées dans les contrats notariés, l'état civil, les registres judiciaires ou les documents administratifs seigneuriaux et coloniaux. Chaque information est ancrée dans le temps et l'espace et peut être utilisée comme une partie intégrale d'un plan ou d'un modèle virtuel (par exemple la superfice d'un lot ou le matériau de construction d'un bâtiment) ou simplement être liée à une forme donnée (par exemple, le propriétaire d'un emplacement et son occupation). En structurant visuellement une masse complexe d'informations à n'importe quelle date de la période étudiée, la reconstitution diachronique et tridimensionnelle de l'espace et du bâti urbains devient un point de départ inédit pour analyser des modes et des processus de changements à travers le temps.

Une fois l'entrée des données pour le XVIIe siècle et le perfectionnement de l'interface de CICERONE menés à bien en septembre 1996, la première phase de ce projet de recherche aura été complétée.


LE GROUPE DE RECHERCHE SUR MONTRÉAL ÉTAIT FORMÉ DE

Alan Stewart, historien et coordonnateur
Denyse Beaugrand-Champagne, historienne et chargée de recherche
Mario Lalancette, historien et chargé des relations extérieures
Russ Mitchell, informaticien, responsable du SIG
Léon Robichaud, historien et responsable du développement, secteur PC et diffusion internet
Jennifer Waywell, historienne et responsable du développement, secteur UNIX

CENTRE FOR LANDSCAPE RESEARCH, Université de Toronto

John Danahy, directeur
Rodney Hoinkes, chef des applications design


Travaux majeurs

Conférences, présentations et publications

Collections



English Version